Tech

vers une durée de vie encore prolongée



La prochaine date butoir pour la Station spatiale internationale (ISS) était 2024 qui devait sonner la fin du programme. Du moins, l’avenir de l’ISS était encore assuré jusqu’en 2024, alors que des interrogations demeurent sur sa vétusté.
L’administrateur de la Nasa Bill Nelson a toutefois annoncé que l’administration Biden-Harris aux États-Unis s’engage à étendre la durée de vie du célèbre laboratoire orbital jusqu’en 2030, et à travailler avec ses partenaires en Europe, au Japon, au Canada et en Russie.
Finalement, l’ISS ne doit pas être en si mauvais état de santé que cela grâce aux diverses opérations de maintenance menées, notamment lors de sorties extravéhiculaires de ses occupants. Reste maintenant au Congrès américain de valider le budget nécessaire.

Un patenariat international… sans la Chine
 » L’ISS est un phare de la collaboration scientifique internationale pacifique et, depuis plus de 20 ans, elle a permis à l’humanité de bénéficier d’énormes développements scientifiques, éducatifs et technologiques « , a déclaré Bill Nelson.
Selon la Nasa, la prolongation des opérations de l’ISS jusqu’en 2030 l’aidera à permettre une  » transition transparente des capacités en orbite terrestre basse vers une ou plusieurs destinations exploitées commercialement à la fin des années 2020.  »

2022-01-08 07:00:01

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page