Sport

« Une première manche difficile » pour Alexis Pinturault, 2e provisoire du géant d’Adelboden



Alexis Pinturault, 2e de la première manche à 0 »31 de Marco Odermatt : « C’était une première manche difficile. Dans le rythme, parce qu’elle tourne beaucoup, dans la lumière, et il y a beaucoup de mouvements de terrain liés au lissage dans la nuit. C’est bien préparé, mais ça rend les choses difficiles. En descendant, je voyais que j’arrivais à bien garder la ligne, à skier plutôt juste, mais il était difficile de savoir si c’était vraiment vite. Ça reste une très bonne première manche, je fais des fautes en bas où je me fais un peu avoir en partant en premier, mais ça reste très correct. » Mathieu Faivre, 4e à 0 »52 : « Quand j’étais dans ma manche je pensais que ç’allait être compliqué de prendre la qualification tellement les sensations étaient mauvaises. Du coup c’était dur de continuer à y croire et de mettre de l’activité dans le dernier mur, tellement je me sentais mal du début à la fin. Je croise la ligne d’arrivée, j’entends que ça fait un peu de bruit, je me dis ce n’est peut-être pas si mal. La neige, la visibilité, le tracé très tournant, ont fait qu’on a tous eu de mauvaises sensations. Il va falloir y croire jusqu’au bout dans la deuxième manche. »

2022-01-08 11:00:00

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page