Sport

Santos « totalement convaincu » de la qualification du Portugal en barrage



Placé dans la voie C des barrages de la Coupe du monde lors du tirage au sort de vendredi, le Portugal devra se défaire de la Turquie puis éventuellement affronter l’Italie en finale pour décrocher son ticket pour le Qatar. Un parcours difficile, mais le sélectionneur Fernando Santos s’est montré confiant.Il s’agit du tirage au sort que tout le monde attendait, sauf les Portugais et les Italiens. Les deux dernières équipes championnes d’Europe participeront en mars prochain aux barrages de la Coupe du monde dans la voie C et pourraient s’affronter en finale. Une des deux équipes ne disputera donc pas le prochain Mondial au Qatar.Avant de pouvoir s’affronter en finale, l’Italie et le Portugal devront respectivement se débarrasser de la Macédoine du Nord et de la Turquie. Un parcours semé d’embûches à bien négocier pour aller décrocher son ticket pour la Coupe du monde, mais qui n’effraie pas le sélectionneur portugais. »La Turquie a de très bons joueurs » »Je suis totalement convaincu qu’on sera au Mondial », a assuré Fernando Santos après le tirage au sort de vendredi. À la tête de la Seleçao depuis 2014, le Portugais de 67 ans avait participé à la Coupe du monde 2018 en Russie, et espère bien voir le Qatar en novembre 2022.S’il s’est montré très confiant, Fernando Santos a tout de même loué la qualité de son futur adversaire en demi-finale de la voie C. « La Turquie a de très bons joueurs. Parfois leur collectif fonctionne bien, parfois non. (…) C’est une équipe qui pose toujours des difficultés », a affirmé le sélectionneur portugais.Le Portugal avec l’avantage de jouer à domicileCe dernier a d’ailleurs mis en garde ses joueurs, alors qu’une rencontre de haut niveau pourrait se profiler face à l’Italie en finale: « Nous devons tout d’abord nous concentrer pour vaincre la Turquie. C’est le match important pour être ensuite en finale et la remporter. » Le Portugal aura la chance de pouvoir jouer sa demi-finale à domicile et d’accueillir la finale en cas de qualification.Des éléments non-négligeables selon Fernando Santos: « Le fait de pouvoir compter sur le soutien du public et d’éviter la fatigue des déplacements, c’est important. Ces voyages, ces déplacements sont toujours un peu compliqués. Maintenant, il faut bien se préparer pour avoir un bon niveau en mars. » Une préparation compliquée, car les joueurs portugais, comme leurs adversaires, ne se regrouperont qu’en mars prochain, pour disputer ces barrages.

2021-11-26 19:01:25

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page