Sport

Quatre coaches licenciés après la fin de la saison régulière de NFL



Outre-Atlantique, le premier lundi qui suit la fin de la saison régulière en NFL est surnommé le « Black Monday ». Un jour de tous les dangers pour les entraîneurs des équipes non qualifiées en play-offs. Ce lundi, ils sont déjà quatre à avoir pris la porte. Dans le Colorado, Denver a été la première équipe à dégainer. Derniers de la division AFC Ouest (7 victoires-10 défaites), les Broncos ont remercié Vic Fangio. En trois saisons, l’entraîneur n’a remporté que 19 matches (pour 30 défaites) et n’a jamais réussi à emmener Denver en play-offs. Fangio a également échoué à trouver un quarterback sur lequel s’appuyer durant son mandat. Après trois saisons à Miami, Brian Flores a aussi été remercié lundi. L’ancien coordinateur défensif des New England Patriots affiche pourtant un bilan équilibré avec 24 victoires pour 25 défaites. Mais pour la deuxième année consécutive, Miami a échoué à la porte des play-offs (9 victoires-8 défaites), plombé par une entame de saison catastrophique (1 victoire en 8 matches). Les Dolphins sont en quête d’un nouveau coach et mentor pour leur jeune quarterback, Tua Tagovailoa. Chicago et Minnesota tournent une page Plus au nord, à Chicago, Matt Nagy n’a pas quitté la franchise seul. Les Bears ont aussi limogé leur manager général Ryan Pace. L’équipe de l’Illinois a remporté six matches en 2021, bien trop peu pour retrouver les play-offs et sauver le poste de son entraîneur. En quatre saisons avec les Bears, Nagy a participé aux phases finales à deux reprises, mais sans jamais y remporter un match. Enfin, l’ère Mike Zimmer a pris fin à Minnesota après huit saisons et une apparition en finale de Conférence NFC, la marche précédant le Super Bowl, en 2017. Pour la deuxième année consécutive, les Vikings ont manqué les play-offs malgré un effectif talentueux, à l’image des receveurs Adam Thielen et Justin Jefferson. Comme à Chicago, le manager général, ici Rick Spielmann, va également faire ses valises. La valse des coaches n’est peut-être pas terminée. Selon Fox Sports, les Houston Texans (4 victoires-13 défaites) en 2021 s’apprêtent à limoger David Culley, nommé il y a moins d’un an à la barre d’une équipe en reconstruction, et privée de son quarterback star Deshaun Watson, accusé de multiples agressions sexuelles. Enfin, John Gruden (Las Vegas), après des accusations et de racisme et de misogynie, et Urban Meyer (Jacksonville) avaient dû quitter leur franchise durant la saison régulière.

2022-01-10 16:42:00

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page