Sport

Piqué se mêle à la polémique du penalty pour le Real contre Valence



Le défenseur central du Barça Gerard Piqué est venu apporter son soutien à Valence sur Twitter, après leur défaite face au Real (4-1) samedi soir. De quoi ajouter un peu d’huile sur le feu avant le Clasico en coupe d’Espagne mercredi prochain.Le petite pique de Gérard Piqué sur les réseaux sociaux peu après le coup de sifflet final de Real-Valence (4-1) samedi n’est pas passée inaperçue en Espagne. Alors que Karim Benzema, auteur de ses 300e et 301e buts avec le club merengue, et ses partenaires ont empoché un nouveau succès en championnat, le défenseur central du Barça n’a pas manqué de titiller le rival sur Twitter en répondant à un message posté par le club « che ».Piqué sur le « braquage » évoqué par Valence: « Ne le dites pas trop fort où ils vont vous sanctionner »En effet, les Valencians ont fait savoir leur mécontentement après le match, notamment sur le penalty accordé par Alejandro José Hernandez Hernandez pour une faute dans la surface sur Casemiro en fin de première période. Celle-là même qui permettra à Benzema d’ouvrir le score. « Le braquage à Madrid commence à être quelque peu répétitif », peut-on lire sur le compte Twitter du club, mentionnant une série à succès, « La casa de papel ».Gérard Piqué s’est alors saisi de l’occasion pour égratigner, lui aussi, le rival de toujours. En citant le tweet valencian, il a ajouté un petit commentaire ironique: « Ne le dites pas trop fort où ils vont vous sanctionner ».Une manière de lancer le Clasico de mercredi en demi-finales de coupe d’Espagne, qui s’annonce plus bouillant que jamais. En parallèle de cette raillerie, Piqué a répondu aux nombreuses personnes qui lui rétorquaient qu’il auraît dû être expulsé lors du nul du Barça face à Grenade (1-1) pour plusieurs fautes, dont une sur Carlos Bacca en fin de match. « À ceux qui réclamaient mon éventuelle expulsion, ce serait bien que vous sachiez que j’ai terminé la partie sans carton, alors informez-vous au lieu de protester », écrit-il. À la lecture de ces deux images, on vous laisse seuls juges.

2022-01-09 08:24:00

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page