Politique

Passe vaccinal : devant l’Assemblée, Jean Castex dénonce l’«irresponsabilité» des députés


La séance de Questions au gouvernement devant l’Assemblée nationale mardi après-midi a été l’occasion pour Jean Castex d’exprimer sa colère, après la suspension de l’examen du projet de loi sur le passe vaccinal intervenue lundi soir. Le Premier ministre a dénoncé le « coup politique » des députés de l’opposition, ajoutant qu’il « n’est pas responsable » de « freiner le débat » à une période critique de l’épidémie de Covid-19.« Le virus galope et vous tirez sur le frein à main ! », a-t-il tonné devant l’Assemblée nationale. « Que pensent nos concitoyens de ces facéties, croyez-vous qu’elles rehaussent le débat public ? Que pensent nos soignants engagés qui, eux, ne s’arrêtent pas à minuit ? », a encore lancé le chef du gouvernement sous les huées des bancs de droite.Lundi soir, le gouvernement a essuyé un camouflet dans l’hémicycle en voyant les députés refuser de poursuivre dans la nuit l’examen du projet de loi transformant le passe sanitaire en passe vaccinal, qui devait entrer en vigueur au 15 janvier. Si les travaux vont reprendre dès mardi soir, l’exécutif a montré mardi son agacement en ciblant surtout Les Républicains. « Je ne comprends pas davantage qu’après qu’un certain nombre de responsables de votre parti se soient prononcés pour le passe vaccinal, qu’hier soir 32 députés aient voté contre », a notamment grincé Jean Castex mardi.

2022-01-04 15:00:34

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page