Monde

nouveau record en France avec plus de 330 000 contaminations en 24 heures



Publié le : 05/01/2022 – 19:32

La France a enregistré, mercredi, 332 252 nouveaux cas de contamination au Covid-19 en l’espace de 24 heures, selon les données de Santé publique France. Un nouveau record quotidien depuis le début de la pandémie en 2020 dans l’Hexagone.

Nouveau record en France métropolitaine. Quelque 332 252 personnes ont été officiellement contaminées au Covid-19 en l’espace de 24 heures, mercredi 5 janvier, signe d’une importante poussée de l’épidémie qui s’exerce actuellement sur l’Hexagone, selon les données dévoilées par le ministère de la Santé.La France, un des pays les plus endeuillés d’Europe (124 563 morts, dont 351 ces dernières 24 heures), avait déjà enregistré un record de contaminations mardi (271 686 cas). L’état d’urgence sanitaire a été décrété dans plusieurs territoires français d’Outre-mer (Guadeloupe, Guyane, Mayotte, Saint-Martin, Saint-Barthélémy) à cause de l' »augmentation considérable » de cas.Les effets sur l’hôpital, encore très incertains à moyen terme, se font déjà sentir, avec plus de 2 000 admissions en une journée, selon de précédents chiffres donnés lundi par Santé publique France.La hausse des cas recensés s’explique en partie par un nombre sans précédent de tests : 8 millions la semaine dernière, selon Olivier Véran, qui évoque à la fois les tests PCR et les tests « antigéniques », moins précis mais plus rapides. Cependant, la poussée épidémique est bien réelle comme en témoigne le bond du « taux de positivité », soit la proportion de cas chez les seules personnes testées. Omicron dans le monde La pandémie a fait au moins 5 456 207 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi mercredi par l’AFP à partir de sources officielles. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que le bilan réel pourrait être deux à trois fois supérieur.En valeur absolue, les États-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 830 284 morts, suivis par le Brésil (619 384), l’Inde (482 551) et la Russie (313 015).La flambée épidémique actuelle a été relancée fin 2021 par l’arrivée du variant Omicron, plus contagieux que les précédents même si sa sévérité semble limitée. Elle entraîne une hausse des absences pour maladie, qui provoque des dysfonctionnements dans plusieurs secteurs, dont celui de la santé, et des records de contaminations quotidiennes dans de nombreux pays, comme mercredi en Israël (près de 12 000 nouveaux cas), ou encore aux Pays-Bas (24 590 nouveaux cas), qui ont imposé des mesures strictes pour tenter de contenir la contagion, les commerces non essentiels, les restaurants, les bars et les lieux de divertissement étant fermés jusqu’au 14 janvier.Avec AFP


FRANCE 24
2022-01-05 18:32:02

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page