Sport

Maracineanu écrit à Le Graët après les images polémiques des spectateurs amassés lors de Lens-Lille



L’application de la jauge des 5.000 spectateurs en tribunes à Lens, mardi lors du 16e de finale de Coupe de France contre Lille, avait largement fait parler. Dans un courrier adressé à Noël Le Graët mercredi, la ministre chargée des Sports a rappelé à la FFF de veiller au respect de la distanciation physique dans les stades.Roxana Maracineanu, ministre chargée des Sports, a écrit ce mercredi au président de la Fédération française de football (FFF), Noël Le Graët, pour lui demander de veiller au respect de la distanciation physique après les images des supporters rapprochés lors de Lens-Lille en Coupe de France. Elle a échangé des messages avec le président de la FFF pour lui dire qu’il n’était pas possible de voir des images de spectateurs amassés de cette façon.Elle a dans la foulée mis en garde les dirigeants des ligues professionnelles pour qu’ils veillent à ce que les règles de distanciation physique soient respectées, sous peine de revenir à des règles plus restrictives pour les enceintes sportives. Le même jour, elle avait adressé un courrier à l’ensemble des acteurs du sport français (ligues, fédérations, partenaires) dans lequel elle rappelle la nécessité de « limiter les grands rassemblements » pour « endiguer la propagation épidémique exceptionnelle ». Le gouvernement a décidé pour trois semaines de jauges fixes à 5 000 personnes en extérieur et 2 000 à l’intérieur. »Je vous saurai gré de veiller à ce que la mise en oeuvre de ces jauges dans les enceintes sportives s’accompagne du respect d’une distanciation physique entre les spectateurs qui devront rester masqués. C’est essentiel pour leur sécurité mais aussi pour l’image d’exemplarité que le sport renvoie au pays, notamment lorsqu’il fait l’objet d’une retransmission audiovisuelle », écrit la ministre dans un courrier dont l’AFP a eu copie.Bientôt une jauge proportionnelle en fonction des « caractéristiques » des stades?S’agissant des jauges, actuellement fixes, un amendement voté cette semaine à l’Assemblée dans le projet de loi sur le passe vaccinal pourrait ouvrir la voie à des jauges proportionnelles si la situation sanitaire évolue, et en fonction des « caractéristiques » des établissements. Un décret viendra préciser cet amendement à la formule très générale. « Il y aura un plancher au-delà duquel il y aura des jauges proportionnelles », a indiqué jeudi la ministre chargée des Sports à quelques journalistes, avec définition d’un « pourcentage », dans l’hypothèse où la situation sanitaire évolue et tout cela une fois que le projet de loi sera adopté.Il n’a pas encore été décidé si les préfets auront une marge de manoeuvre dans ce dispositif, a appris l’AFP de même source. Par ailleurs, une réunion destinée à étudier le mécanisme de compensation pour le secteur du sport aura lieu la semaine prochaine avec Bercy. La nouvelle vague du Covid-19, avec des clusters à Bordeaux, Troyes et Lorient, n’épargne pas le football français, contraint jeudi d’ajourner un deuxième match du week-end de reprise en Ligue 1, l’affiche Lille-Lorient initialement prévue samedi.

2022-01-06 18:46:00

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page