Sport

« Les jeunes veulent un Mondial plus souvent », clame Infantino



Gianni Infantino, président de la Fifa, défend toujours son projet d’organiser une Coupe du monde tous les deux ans en estimant qu’il s’agit d’un moyen important pas ne pas perdre l’intérêt des jeunes pour le football.Le vote pour l’organisation de la Coupe du monde tous les deux ans n’aura pas lieu en mars prochain lors du congrès annuel de la Fifa. Mais cela n’arrête pas l’incessant travail de communication de Gianni Infantino, président de l’instance et grand artisan de ce projet. Après avoir présenté une étude de faisabilité sur la mise en place de ce format, le dirigeant a réitéré ses arguments en conférence de presse, lundi. »Si on ne veut pas perdre la jeunesse du football, il faut leur offrir des possibilités de les exciter, a-t-il déclaré dans des propos rapportés par TyC Sports. Rien de tel qu’une Coupe du monde tous les deux ans pour ça. Un sondage a été fait et la jeune génération veut une Coupe du monde plus souvent après plus de 100 000 voix. »L’ironie d’Infantino sur la baisse de prestigeIl y voit également un intérêt pour les « petites » nations. « C’est un projet très important qui contribuera à combler le fossé entre les nantis et les démunis, insiste Infantino. Tout le monde en bénéficierait, les grands, les petits, les riches et les pauvres. Tout le monde aurait des possibilités supplémentaires de jouer et aurait des revenus supplémentaires protéger les ligues et penser aux supporters. C’est ce qui a été présenté aujourd’hui. »Il défend donc un côté plus solidaire en rappelant que les revenus des équipes nationales étaient actuellement réparties à 70% en Europe et 30% dans le reste du monde. La répartition passerait à 60-40 avec un Mondial biennal sans perte pour l’Europe qui gagnerait même deux milliards d’euros de plus, selon ses calculs.Il réfute aussi l’idée d’une baisse de prestige en rendant l’évènement plus fréquent. « Le prestige de la Coupe du monde est absolu, rappelle-t-il. Il ne dépend pas de sa fréquence. Sinon, il faudrait qu’elle se joue non pas tous les quatre, tous les 40 ans et ce serait dix fois plus prestigieux. Une Coupe du monde est prestigieuse pour les qualités qu’elle a et pour l’impact mondial. 4.000 millions de personnes regardent la Coupe du monde et les études nous montrent qu’il n’y aurait pas de problème. »Il estime, par ailleurs, que les opposants, comme l’UEFA ou la Conmebol, tiennent cette position « car ils ne connaissaient pas les données présentées aujourd’hui ». Il affirme même être « sûr » qu’ils allaient reconsidérer et soutenir le projet.

2021-12-21 08:47:34

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page