Business

le bras de fer entre Bamako et la Cédéao



Lors du sommet qui s’est tenu au cours du weekend, les chefs d’Etat de la région ont campé sur leur position, demandant que les autorités de transition du Mali respectent la date du 27 février 2022 pour la tenue des élections. Ceci au moment où des assises nationales de la réfondation sont lancées au Mali et qui devraient trancher la question de la durée de la transition. Pourquoi l’intransigeance de la Cédéao sur le calendrier électoral au Mali ? Quels sont les risques d’une crise prolongée entre Bamako et la Cédéao ?

2021-12-16 19:00:00

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page