Sport

« Il est humain », le soutien inattendu de Kyrgios à Djokovic



Nick Kyrgios a posté vendredi un message de soutien à Novak Djokovic après le refus de son visa pour entrer sur le territoire australien et ainsi disputer l’Open d’Australie. Souvent très critique à l’égard du Serbe, le tennisman de 26 ans réclame un meilleur traitement du numéro 1 mondial.Souvent loquace quand il s’agit de tacler un autre joueur pour son comportement, Nick Kyrgios s’est fendu d’un surprenant message en faveur de Novak Djokovic ce vendredi. A l’heure où le Serbe se bat pour obtenir un visa et rester à Melbourne pour y disputer l’Open d’Australie malgré une situation vaccinale floue, le fantasque tennisman aussie a pris sa défense sur les réseaux sociaux. Lui-même vacciné contre le Covid-19, celui qui est redescendu au 93e rang mondial a estimé que les pouvoirs publics australiens n’avaient pas bien géré le cas Djokovic. »Je suis du genre à agir. Je me suis fait vacciner pour les autres et la santé de ma mère, a estimé Nick Kyrgios via une publication sur Twitter. Mais je pense que la façon dont est gérée la situation de Djokovic est mauvaise, très mauvaise. Malgré tous les gros titres, il reste un de nos plus grands champions et, à la fin, il est humain. Il faut faire mieux. »Djokovic en isolement et menacé d’expulsionHabituellement très critique sur le comportement de Novak Djokovic, Nick Kyrgios n’avait pas hésité à se moquer de lui après la disqualification du Serbe à l’US Open en 2020. L’Australien a même parodié la célébration de « Nole » l’an passé lors d’un match de double du Grand Chelem disputé à Melbourne. Malgré son passif avec Novak Djokovic, l’Aussie de 26 ans demande plus de respect pour l’homme aux neuf sacres à l’Open d’Australie.Pour rappel, le « Djoker » fait l’objet d’une procédure d’expulsion de la part des autorités fédérales australiennes en raison d’un visa non-conforme à sa situation actuelle. Ouvertement opposé à la vaccination contre le Covid-19, Novak Djokovic entretient le flou autour d’une éventuelle injection, condition préalable à une participation à la première levée du Grand Chelem de l’année 2022.Si le Serbe a obtenu une dérogation médicale de la part des organisateurs, il n’aurait pas formulé la bonne demande de visa et a ainsi vu les autorités gouvernementales lui refuser l’accès au territoire. Après un recours en justice déposé par l’entourage du joueur de 34 ans, il a obtenu un sursis jusqu’à lundi prochain et la prochaine audience prévue devant le tribunal. Un rendez-vous qui devrait décider de la suite de sa saison. En attendant, Novak Djokovic est placé en isolement dans un hôtel.

2022-01-07 09:55:26

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page