Sport

Boris Becker, ancien coach de Djokovic: « Il a commis une grosse erreur en refusant de se faire vacciner » – Tennis



Boris Becker qui a remporté deux fois l’Australian Open, 3 fois Wimbledon et 1 fois l’US Open estime qu’il faut accepter certaines règles qui peuvent ne pas plaire mais avec lesquelles on doit composer quand on est sportif professionnel.
Boris Becker, ancien entraîneur de Novak Djokovic, n’a pas compris pourquoi le N.1 mondial a refusé de se faire vacciner contre le coronavirus. « Il a commis une grosse erreur », a confié l’Allemand au Daily Mail vendredi. Djokovic est actuellement bloqué dans un hôtel à Melbourne car son visa a été rejeté par les autorités australiennes. « Je pense qu’il a commis une grosse erreur en ne se faisant pas vacciner », a assuré Becker, qui entretient toujours une bonne relation avec Djokovic. « Cela menace la suite de sa carrière et sa chance de devenir le plus grand joueur de l’histoire. Je connais ses forces mais cela peut aussi être une faiblesse. La même détermination qui lui a fait gagner tant de matches peut aussi le rendre vulnérable par son entêtement. Il ne s’agit pas seulement de l’Australie. Nous vivons dans un monde différent aujourd’hui et il aura beaucoup de difficultés à voyager en tant que joueur professionnel s’il n’est pas vacciné. Ce sont les règles. Que tu le veuilles ou non, tu dois les accepter. » Vendredi, la ministre australienne de l’Intérieur Karen Andrews a rejeté les accusations selon lesquelles Djokovic était retenu contre sa volonté, assurant qu’il pouvait retourner chez lui quand il le voulait. « M. Djokovic n’est pas retenu en captivité en Australie. Il est libre de partir quand il le souhaite et la police des frontières facilitera son départ », a-t-elle déclaré à la télévision australienne. Lundi, un juge rendra sa décision sur l’appel introduit par Novak Djokovic. Le Serbe dit avoir le droit d’entrer sur le territoire australien car il bénéficie « d’une dérogation médicale » mais son visa a été refusé à Melbourne car il n’a pas pu fournir les documents nécessaires.

Boris Becker, ancien entraîneur de Novak Djokovic, n’a pas compris pourquoi le N.1 mondial a refusé de se faire vacciner contre le coronavirus. « Il a commis une grosse erreur », a confié l’Allemand au Daily Mail vendredi. Djokovic est actuellement bloqué dans un hôtel à Melbourne car son visa a été rejeté par les autorités australiennes. « Je pense qu’il a commis une grosse erreur en ne se faisant pas vacciner », a assuré Becker, qui entretient toujours une bonne relation avec Djokovic. « Cela menace la suite de sa carrière et sa chance de devenir le plus grand joueur de l’histoire. Je connais ses forces mais cela peut aussi être une faiblesse. La même détermination qui lui a fait gagner tant de matches peut aussi le rendre vulnérable par son entêtement. Il ne s’agit pas seulement de l’Australie. Nous vivons dans un monde différent aujourd’hui et il aura beaucoup de difficultés à voyager en tant que joueur professionnel s’il n’est pas vacciné. Ce sont les règles. Que tu le veuilles ou non, tu dois les accepter. » Vendredi, la ministre australienne de l’Intérieur Karen Andrews a rejeté les accusations selon lesquelles Djokovic était retenu contre sa volonté, assurant qu’il pouvait retourner chez lui quand il le voulait. « M. Djokovic n’est pas retenu en captivité en Australie. Il est libre de partir quand il le souhaite et la police des frontières facilitera son départ », a-t-elle déclaré à la télévision australienne. Lundi, un juge rendra sa décision sur l’appel introduit par Novak Djokovic. Le Serbe dit avoir le droit d’entrer sur le territoire australien car il bénéficie « d’une dérogation médicale » mais son visa a été refusé à Melbourne car il n’a pas pu fournir les documents nécessaires.

2022-01-07 12:02:01

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page